italien

Les erreurs à éviter en apprenant l’italien

Apprendre l’italien offre de nombreuses opportunités. Cependant, il y a des erreurs à éviter lorsque vous voulez apprendre cette langue. Découvrez les erreurs à éviter lors de l’apprentissage de l’italien.

Manquer d’un objectif et d’un plan

La première chose que vous devez faire avant de commencer à apprendre l’italien est de vous demander quel est votre objectif et comment vous souhaitez l’atteindre. Votre professeur peut vous aider à créer une stratégie efficace pour rester sur la bonne voie. Cela vous permettra de rester concentré et motivé car vous saurez exactement où vous allez et comment y arriver.

Conseils

  • Faites-en sorte que vos objectifs soient réalistes (par exemple, si vous êtes débutant, atteindre la fluidité en un mois est trop ambitieux !
  • La maîtrise de la langue en un mois est trop ambitieuse !)
  • Fixez-vous des objectifs simples, faciles à atteindre et que vous pourrez “améliorer” une fois atteints.
  • Gardez votre objectif et votre plan en tête, ou mieux encore, sur papier

Permettre de longs intervalles entre les sessions d’apprentissage

Plus le nombre de jours qui s’écoulent depuis la dernière fois où vous avez pris votre livre d’italien est élevé, moins vous avez de chances de vous souvenir de ce que vous avez étudié.

Livre d’italien, moins vous avez de chances de vous souvenir de ce que vous avez étudié. “Battere il ferro finché è caldo”, frappez pendant que le fer est chaud. Les meilleurs résultats sont obtenus par les étudiants qui intègrent un peu d’italien dans leur quotidien. Des cours d’italien en visioconférence sont une excellente idée car vous n’avez même pas besoin de quitter votre domicile.

Quotidien

Il peut s’agir de toute activité qui vous plaît : musique, films, quiz, podcasts, lecture d’articles sur l’Italie, tout ce qui vous permettra de rester.

Tout ce qui vous permettra de rester connecté à vos études de la langue italienne. Soyez créatif !

Conseils

– relisez votre leçon et vos notes dans les 24 heures

– participez à des activités intéressantes qui vous inspirent

– consacrez 15 minutes par jour à vous immerger dans l’italien

Oublier de pratiquer toutes les compétences linguistiques

Apprendre l’italien implique la pratique de toutes les compétences linguistiques : lecture, l’écoute, la grammaire, le vocabulaire et l’expression orale. Elles doivent toutes progresser de manière égale. Cependant, bien souvent, les deux compétences les plus importantes, l’expression orale et l’écoute, sont les plus négligées. Cela est dû au fait que parce qu’elles sont plus exigeantes et que de nombreux élèves ont peur de faire des erreurs.

Une autre raison est que les résultats semblent moins tangibles.

Disons par rapport à un exercice de grammaire où l’on peut obtenir une bonne ou mauvaise réponse. C’est un processus plus lent qui donne des résultats à long terme.

Conseils

Gardez un fichier d’enregistrements de vous-même que vous pourrez écouter quelques semaines plus tard. Croyez-moi, vous remarquerez les progrès. N’oubliez pas de d’y inscrire des dates !

Trouvez des personnes avec qui discuter régulièrement pour renforcer votre confiance. On recommande un locuteur natif pour la prononciation et la syntaxe, mais aussi pour la rapidité (les Italiens parlent vite, il est donc préférable d’entraîner son oreille autant que possible).

– Si vous n’avez pas la chance de trouver quelqu’un avec qui vous entraîner, alors lisez ou écoutez des enregistrements audio, et répétez à voix haute dans les deux cas.

Répétez ce que vous venez de lire ou d’écouter en utilisant vos propres mots.

Attendre de votre professeur qu’il fasse le travail pour vous

Être proactif est la clé de l’apprentissage de l’italien. Considérez votre professeur comme votre guide, votre gourou de la langue italienne, qui peut vous conseiller sur la manière de progresser et sur les compétences à développer,

Sur la façon de progresser et sur les compétences que vous devez développer.

Vous fournir des conseils et des astuces sur la façon de progresser. Mais c’est vous qui devrez faire le travail.

Être proactif signifie prendre la responsabilité de l’objectif que vous voulez atteindre. De plus, plus vous avancez, plus vous devez devenir indépendant.

Vous devrez devenir plus indépendant. L’apprentissage de l’italien exige engagement et de la persévérance, mais le jeu en vaut la chandelle !

Conseils

– Faites toujours vos devoirs

– Prenez des notes concernant les doutes et les questions que vous aimeriez poser à votre professeur

– Tenez un journal des nouveaux mots et expressions

-Utiliser des matériaux ou des méthodes qui vous déplaisent

Découvrez ensuite, les sites touristiques à visiter en Argentine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *