Qui doit prendre en charge la recherche de fuite d’eau ?

En cas de fuite d’eau, il faut réagir très rapidement pour éviter le sinistre. À ce propos certaines personnes se posent la question suivante : mais qui doit prendre en charge la recherche et la réparation de la fuite ? Il convient de savoir que le bailleur et le locataire ont tous les deux des responsabilités à assumer. Par exemple, selon  l’article 6 de la loi du 6 juillet 1989 le propriétaire de la maison doit impérativement délivrer au locataire le logement en bon état d’usage. Ainsi, toute la plomberie de la maison doit être entretenue.

En revanche,  l’article 7 de cette même loi exige que le locataire prenne en charge l’entretien régulier du logement et des équipements de plomberie. Enfin, en cas de fuite, le locataire doit prendre en charge les réparations nécessaires sauf si le dégât a pour cause une anomalie majeure comme la vétusté ou le défaut de construction.

Qui appeler en cas de fuite ?

Avoir une fuite d’eau est toujours synonyme d’ennui et de galère. De prime abord, il faut fermer le robinet d’eau générale, puis prévenir le plombier le plus proche de votre maison. L’expert doit faire preuve de professionnalisme en effectuant une recherche de fuite copropriété Paris. Par la suite, outre l’intervention d’un dépanneur professionnel, il faut aussi solliciter votre compagnie d’assurance. Celle-ci peut vous suggérer une garantie complémentaire pour couvrir les frais de la réparation du sinistre. L’assurance a pour mission la protection de ses clients  lors d’un dégât des eaux qui intervient au niveau du système de plomberie et provoquant d’éventuelles fuites. Enfin, selon le contrat d’assurance habitation, la prise charge par l’assureur peut être bénéfique pour dépenser moins d’argent.

En cas de détection de fuite, toute la plomberie du logement doit faire l’objet d’un diagnostic complet et détaillé. Il faut localiser la fuite et déceler son origine. De ce fait, si la responsabilité du dégât est individuelle, la facture doit être faite par l’occupant du logement. Ce dernier peut prévenir son assurance pour couvrir une partie des coûts de réparation de la fuite. Cependant, si la responsabilité est collective, tous les occupants de l’appartement ou de l’immeuble sont appelés à se manifester pour réparer la fuite. Ils doivent demander l’intervention d’un plombier dans les plus brefs délais.

Qui contacter en cas de fuite enterrée ?

En termes de plomberie, on parle de fuite enterrée pour désigner les fuites cachées qui ne sont pas visibles à l’œil nu. La fuite enterrée nécessite l’intervention d’un plombier qualifié. Il doit mettre en place les bonnes méthodes de recherche de fuite pour éviter les dégâts des eaux. Si la fuite touche également votre salle de bains, il faut entretenir toute la plomberie et vérifier l’étanchéité de tous vos équipements tels que les robinets, l’évier et les lavabos.

Pour rechercher au plus vite la fuite et sans pour autant démolir vos murs ou gâcher l’architecture de votre maison, le plombier peut utiliser la technique du gaz traceur. Il s’agit d’une méthode de recherche de fuite non destructive qui consiste à localiser les anomalies masquée sur les réseaux enterrées via un gaz qui sera injecté dans les conduites.

En somme, en guise de prévention, il faut toujours entretenir toute la plomberie de la maison. Pour cela, il vaut mieux couper l’arrivée d’eau générale pour éviter la surconsommation d’eau. De même, il faut nettoyer les canalisations et les tuyaux en utilisant les bons produits. Si vous avez besoin d’un dépanneur disponible, il suffit de le convier chez vous à travers un devis personnalisé. Ce document sert à traiter toutes vos demandes de dépannage en urgence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.