3 bonnes raisons de faire un voyage en solo au Cambodge

Les personnes qui n’ont jamais essayé de voyager en solo pensent que cette aventure est dangereuse. Cette peur et cette pensée sont tout à fait légitimes. Et pourtant, il faut vivre l’expérience pour prendre conscience que contrairement aux idées reçues, elle est intéressante et elle permet de jouir de plusieurs avantages. Voici justement 3 principaux atouts d’un voyage au Cambodge en solo.

Avoir du temps pour soi pour se découvrir et pour sortir de sa zone de confort

Il est vrai qu’un voyage Cambodge en groupe ou même juste en couple présente des atouts indéniables. Cependant, il ne permet pas d’avoir du temps pour soi et de se retrouver seul. C’est justement là que réside l’avantage d’un voyage en solo. Ce concept permet de prendre du temps pour soi pour faire un travail d’introspection. Entretemps, le voyageur peut faire une découverte de sa propre personne. L’expression « se retrouver seul, face à soi-même » prend toute sa signification lors d’un voyage en solo. Bien évidemment, le périple ne doit pas se reposer sur les organisateurs d’un voyage de groupe et encore moins, des compagnons de voyage. La personne prend elle-même les décisions nécessaires et elle doit en assumer les conséquences.

En étant seul face à tout, le voyageur peut repousser ses limites et dépasser ses peurs. Il peut aussi voir son aptitude à gérer le stress, les imprévus et la solitude. En quelque sorte, il peut découvrir l’indépendance et les qualités dont il dispose ainsi que ses défauts. Cela lui permet de sortir de sa zone de confort. Il ne s’agit pas de se mettre en danger mais plutôt d’essayer une mode de vie qui n’est pas celle à qui on s’habitue.

Optimiser les rencontres et les découvertes

Cela peut sembler paradoxal, mais en voyageant seul, une personne a plus de chance de faire de nouvelles rencontres qu’en prenant la route avec autrui. En effet, voyager en solo pousse une personne à sortir et à interagir avec le monde extérieur, sauf si elle s’enferme dans sa chambre. De plus, en groupe, on a l’impression de déjà tout avoir et de rester avec ceux qu’on connait déjà et donc, on décide de ne plus s’ouvrir aux autres. Mais en étant seul, on devient plus ouvert et plus accueillant.

Dans les rues, dans les transports en commun, dans les lieux publics, les restaurants, etc., il est possible de rencontrer de nouvelles personnes.

Les autres peuvent aussi sentir de la compassion pour une personne qui voyage seule et venir vers lui pour l’aider, pour l’accompagner, pour lui donner des conseils, etc.

Aller à son rythme et ne plus faire de compromis

Devoir s’ajuster aux autres et les supporter font partie des inconvénients de faire des voyages de groupe. Ce sont surtout les horaires qui posent problème. En solo, les contraintes de temps sont inexistantes, ce qui n’est pas le cas avec autrui. Il est possible de sortir du lit quand on veut, de se coucher quand on le souhaite, de déjeuner à n’importe quelle heure, de sortir sans demander les avis d’autres personnes, etc.

En outre, faire un voyage au Cambodge en solo, c’est aussi ne plus faire de compromis. On décide de tout, tout seul, en fonction des envies, des désirs, des possibilités dont on dispose, etc. En somme, on peut égoïstement opter exclusivement pour tout ce qui nous fait plaisir. Toutes les activités en solo sont alors permises : méditation, yoga, lecture, photographie, etc. Et si jamais on se sent trop seul, il suffit de se faire de nouveaux amis. D’ailleurs, au Cambodge, c’ est vraiment facile car les gens sont chaleureux, gentils, ouverts et accueillants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.