Le guide par étapes pour peindre un mur ou un plafond

Le guide par étapes pour peindre un mur ou un plafond

La peinture est le revêtement par excellence pour habiller toutes les surfaces d’une maison. Elle atténue les malfaçons et apporte de la couleur tout en rehaussant l’esthétique d’un immeuble. Un petit coup de pinceau suffit à redonner de l’éclat à son habitat défraichi. Mais encore faut-il savoir l’appliquer correctement. Pour ce faire, suivez nos conseils.

La peinture d’un mur

 

Pour peindre un mur, il est recommandé d’acheter une peinture acrylique satinée afin de rendre une pièce plus lumineuse. Mais dans les salles d’eau, il vaut mieux utiliser une peinture Glycéro qui résiste à l’humidité et qui est facile à nettoyer. Visitez le site maison à la quarelle pour obtenir des conseils en choix de couleur pour votre peinture.

La préparation du mur

 

Avant tout, il faut préparer la surface à peindre. La préparation du mur consiste à réparer les trous, les fissures et les bosses à l’aide d’un enduit et à éliminer toutes traces d’humidité pour éviter qu’elles ne réapparaissent après le séchage de la peinture. Pour les surfaces brutes telles les plaques de plâtre, les BA13, etc. l’application d’une sous-couche est indispensable pour apprêter le mur et le blanchir. Ensuite, il faut laver le mur avec une éponge et un St Marc, puis le laisser sécher pendant 24 heures minimum. Pour obtenir une meilleure finition, il est conseillé d’appliquer un joint de finition au niveau des plinthes et des angles de murs.

L’application de la peinture au mur

 

Pour un résultat irréprochable, vous devez vous équiper des outils et matériels suivants : bâche et scotch de peintre, pinceau à rechampir, rouleau et manche à rouleau, pot de peinture acrylique, récipient à peinture et gants de protection. Une fois le mur prêt et le matériel complet, on entame la peinture comme suit :

  • Délimiter la surface à peindre avec du scotch de peintre pour éviter de déborder
  • Couvrir le sol d’une bâche sur au moins 1 mètre en partant du mur à peindre
  • Peindre les bords et les encoignures à l’aide du pinceau à rechampir
  • Peindre le reste du mur au rouleau (se munir d’un petit rouleau pour peindre les rebords de fenêtres et les plinthes)

Si la première couche est trop fine et les traces de rouleau apparentes, il est recommandé d’appliquer une deuxième couche de peinture.

La peinture d’un plafond

 

Pour un plafond, il est préférable de choisir une peinture acrylique mate pour que les traces de rouleau soient moins évidentes.

La préparation du plafond

 

La préparation du plafond s’effectue exactement de la même manière que celle d’un mur. C’est-à-dire : réparer les dommages et imperfections et bien astiquer le plafond. A savoir que certains produits sont dangereux. Donc, il faut bien suivre les précautions d’emploi et bien aérer la pièce à peindre avant de passer à la peinture proprement dite.

L’application de la peinture au plafond

 

Pour cette opération, vous aurez besoin des mêmes accessoires que ceux utilisés pour la peinture du mur : éponge, St Marc, rouleau à peinture, pot de peinture acrylique mat, bac de peinture, etc. Mais comme il s’agit d’une surface en hauteur, il vous faudra en plus : un escabeau pour atteindre le plafond ainsi qu’un manche télescopique. La technique est également similaire à celle de la peinture d’un mur : protéger le sol, délimiter la zone à peindre avec le scotch, etc. Il est également vivement recommandé d’envelopper les meubles d’une bâche ou de tissus usés pour qu’ils ne soient pas éclaboussés par la peinture. Afin d’obtenir un meilleur rendu, on termine l’application de la peinture au plafond par un passage de rouleau d’avant en arrière en direction d’une source de lumière. Cela évitera les traces de rouleau perpendiculaires à l’éclairage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *