Tout savoir sur les différents types de vaccins contre le coronavirus

Tout savoir sur les différents types de vaccins contre le coronavirus

Au mois de décembre 2020, 200 vaccins étaient en développement pour lutter contre le coronavirus, dont 52 en stade d’essais. Les recherches continuent. Un tour d’horizon sur les différents types de vaccins contre le coronavirus et les plus populaires d’entre eux.

Les types de vaccins

Les vaccins inactivés

C’est la première méthode pour fabriquer un vaccin. Il consiste à prendre la bactérie ou le virus responsable de la maladie et à le rendre inactif ou le tuer avec des rayonnements ou des produits chimiques. Les vaccins contre la poliomyélite et la grippe sont fabriqués de cette façon.

Les vaccins vivants atténués

Dans ces vaccins, la bactérie ou le virus est affaibli. Cette méthode a été utilisée pour la fabrication du vaccin contre la rougeole, la varicelle ou encore le zona. Ce type de vaccin est souvent déconseillé pour les personnes qui ont un système immunitaire affaibli.

Les vaccins à vecteur viral

La fabrication de ces vaccins nécessite les protéines d’un virus. Ces protéines serviront à déclencher une réponse de la part du système immunitaire. Les protéines sont relâchées dans l’organisme  par un virus sûr. Le vaccin contre l’Ebola utilise cette méthode pour sa fabrication.

Les vaccins à base d’acides nucléiques

Les vaccins de cette catégorie utilisent un fragment du matériel génétique du virus ou de la bactérie. Cette technique utilise l’ADN ou l’ARN du germe pour fabriquer des protéines déclenchant une réponse immunitaire de l’organisme. Cette technique est encore récente.

Les vaccins les plus populaires

Johnson & Jonhson

Vaccin à une dose, le Johnson & Johnson a été conçu par Janssen-Cilag International N.V. Ce vaccin est recommandé par la haute autorité de santé ou HAS dans les zones où le coronavirus est particulièrement actif.  C’est un vaccin à vecteur viral. Son efficacité est de 66% sur les formes modérées et de 85% sur les formes graves.

Pfizer/BioNTech

Ce vaccin est né de la collaboration entre le laboratoire allemand BioNTech et l’américain Pfizer. Seulement 10 mois ont été nécessaires pour la fabrication de ce vaccin à ARN messager, le premier de ce type à être commercialisé. L’efficacité de ce vaccin est de 95% après deux doses injectées. Pour sa conservation, ce vaccin nécessite une température d’environ -70°C.

Moderna

Si le vaccin de Pfizer/BioNTech est très difficile à conserver, le vaccin Moderna ne l’est pas. En effet, il ne nécessite qu’une température de -20°C pour sa conservation. Il peut donc être placé dans un simple réfrigérateur, et ce, pendant un mois. Ce vaccin est également un vaccin à ARN messager et son efficacité est d’environ 95%.

AstraZeneca

Ce vaccin a été conçu par le laboratoire suédois britannique du même nom en collaboration avec l’université d’Oxford. Selon ses concepteurs, son efficacité est de 76%. Le vaccin d’AstraZeneca a fait le sujet de nombreux débats à cause d’un risque de caillot sanguin qu’il engendre. Certains pays comme l’Islande, la Norvège ou encore le Danemark en ont même suspendu l’injection. C’est un vaccin à vecteur viral.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.