investissement immobilier

Est-ce le bon moment pour se lancer dans un investissement immobilier en Belgique ?

Dans la liste des placements tendance en Belgique, la pierre prend la première place. Depuis toujours, il est considéré comme un investissement immobilier sûr. Mais désormais, la majorité, des investisseurs hésitent et se posent des questions. Il faut dire que récemment, la bulle a connu une chute sans précédente. Aussi, est-ce réellement le bon moment pour accéder à la propriété ? Le point.

La pierre reprend du poil de la bête

La pierre a certes connu un épisode compliqué pendant les confinements qui se sont succédé en Belgique, mais ce n’est que de l’histoire ancienne. L’immobilier a depuis repris du poil de la bête. Il fait partie des marchés qui ont repris rapidement. Et désormais, la bulle immobilière belge est presque à la normale.

Les tarifs au m2 varient en fonction du quartier et de la région, mais aussi le type de bien. Mais en moyenne, pour une maison ou un appartement, il vous faudra dans les 5 000 euros au m2 pour accéder à la propriété. Le prix sera moindre si vous optez pour un terrain constructible. Et les experts prévoient encore une hausse des prix au cours des prochaines années.

Et le marché en Belgique tend à se diversifier de plus en plus afin de vous permettre de varier votre patrimoine et d’augmenter les chances de réussite de votre placement. Comme on dit : «  il ne faut pas mettre tous vos œufs dans le même panier ». Immobilier locatif, établissements spécialisés, SCPI, propriété individuelle, etc. : a chacun ses placements.

Profiter du marché actuel : une bonne idée

Si vous avez envie de vous lancer dans les placements immobiliers, l’expert comptable Forest vous conseille de profiter du marché actuel. Et pour cause, comme susmentionné, on prévoira encore une augmentation des prix dans les années à venir. De quoi rassurer les investisseurs. Les rendements de votre propriété seront optimaux. Du moins, ce sera le cas si vous savez choisir la bonne affaire. Outre le prix, l’emplacement et les caractéristiques du bien doivent être pris en compte.

Le marché actuel vous permettra d’acheter à bon prix et de revendre plus cher dans quelques années. A savoir que le placement immobilier se négocie sur un minimum de 3 ans. Voir, si vous souhaitez faire des économies dans les frais de transfert de bien, vous devez garder l’immeuble pendant 6 ans au moins. Vous serez totalement exonéré de ces frais au bout de 30 années de détention.

Les plans de financement plus modique, mais plus compliqué à obtenir

Pour autant, si le marché immobilier est plus intéressant actuellement en Belgique, il en est autrement pour ce qui est du financement. Généralement, pour ceux qui sont pressés et qui n’ont pas le capital pour se lancer, l’expert comptable Forest conseille généralement les prestataires bancaires. Mais depuis la crise, obtenir l’aide des banques est plus compliqué. Pour consulter un expert comptable à Forest, cliquez sur ce lien.

Pour se protéger des déchéances de prêt et des rachats de crédit dont le nombre augmente actuellement, les banques sont plus exigeantes quant aux profils des emprunteurs. Avoir un bon revenu ne suffit plus dans la mesure où les conséquences financières du Covid19 ne sont pas encore toutes connues. Il faudra aussi justifier que vous avez la garantie de garder votre poste et votre revenu sur plusieurs années.

Il n’en demeure pas moins que le taux proposé par les banques, pour ceux et celles qui ont le bon profil, peut être intéressant. On a assisté également à une chute dans ce domaine au cours des dernières années. Le crédit immobilier se négocie en moyenne à 1 ;07% sur 15 ans et 2,29% sur 30 ans. C’est un taux fixe. Rendez-vous en ligne pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *