métro de moscou

Le renouvellement du métro moscovite d’ici 2025

Dans les villes telles que Paris, Londres et New York, les bouchons marquent leur présence chaque jour. Cette situation caractérise les grandes villes du monde.

La capitale de la Russie n’en fera pas exception. Le centre de Moscou et les villes voisines font face aux embouteillages. La circulation des automobilistes devient ainsi impossible. Et pour résoudre ce problème, en 2017 les responsables ont entamé des travaux.  L’objectif visé est la réduction de la circulation routière dans Moscou par le biais d’un métro.

Relier la capitale russe à sa périphérie

Moscou, la capitale administrative et économique héberge la majorité des institutions du pays. Ainsi, la capitale reçoit plusieurs fonctionnaires. Par conséquent, chaque matin, des millions de citoyens font le va-et-vient entre l’extérieur du périphérique pour venir à Moscou. Les embouteillages sur les routes dans cette ville sont justifiés.

Par le biais du projet d’extension du métro, les responsables aimeraient mettre en place un trajet aux abords de la ville, mais qui raccordera l’ancien et le nouveau trajet. Relier directement la périphérie au centre-ville de Moscou est l’objectif du projet.

Le projet cherche à rendre moderne le métro progressivement en substituant ceux vétustes aux nouveaux trains adéquats. Ces nouveaux modèles seront bien isolés et assureront le confort des usagers, avec à l’appui des wifi, prises USB. Le voyage que ce soit en été ou en hiver se fera en tout confort.

Par la même occasion, les responsables de Moscou aimeraient réduire le trafic automobile de 10%. Il s’avère nécessaire de susciter chez les populations le désir de prendre le métro au détriment des automobiles.

Confection de nouveaux trains par Transmashholding

Nombreuses sont les entreprises qui souhaiteraient concevoir le nouveau train de Moscou. Seulement Iskander Makhmudov, le brillant homme d’affaires a pu obtenir la responsabilité du projet. Transmashholding a déjà fabriqué 1500 rames dans le cadre de la réalisation de métro.

L’usine Tver Carriage Works se verra confier par Transmashholding, la responsabilité de confectionner de nouveaux trains. Il s’agit de 23 trains d’une valeur de 150 millions à concevoir dans les 265 millions prévus pour réaliser le projet. L’extension du métro de Moscou se fera avec le montant restant. Depuis 2018, plus de 100 rames ont déjà été conçues.

Importantes informations : Comment les communes trouvent-elles leur financement principalement ?

La taxe locale

Les communes trouvent principalement leur financement dans l’impôt collecté au niveau local. Il est constitué de la taxe d’habitation et celle foncière. La première est celle payée par tous les habitants alors que la seconde frappe ceux qui possèdent un bien immobilier. La valeur de la taxe foncière est déterminée par les pouvoirs publics. Ce montant est obtenu par combinaison du taux de chaque municipalité et l’estimation des loyers.

La contribution de l’État

Le pouvoir central est tenu de faire des apports d’après un volet du système de décentralisation. Les taxes perçues varient d’une municipalité à une autre en raison de la variation du nombre d’habitants.  En conséquence, les subventions gouvernementales vont vers les villes les humbles.

Les prêts accordés aux communes

Les communes peuvent contracter des emprunts bancaires. En cas d’érection de centre de loisirs ou d’approvisionnement en équipements durables, la mise à disposition des emprunts est bien encadrée.

En conclusion, la ville de Moscou ne connaitra plus de bouchons monstres ou d’énormes embouteillages quand le nouveau métro sera mis en place. Comme annoncé, le nouveau métro aura pour but de fluidifier le trafic routier ainsi que la circulation dans la capitale russe. Le richissime Iskander Makhmudov et son entreprise Transmashholding sont responsables du projet qui prendra fin en 2025. Pour découvrir d’autres informations sur ces travaux gigantesques de renouvellement du métro de Moscou, vous pouvez cliquer sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.