entreprise de pompes funèbres

La création d’une entreprise de pompes funèbres

Avant de vous décider à ouvrir une entreprise de pompes funèbres, vous devrez connaître différentes étapes à suivre pour atteindre les objectifs. Vous devrez comprendre les enjeux du marché ainsi que les formations à faire. Pour entrer dans ce domaine, il faut des compétences professionnelles. Pour ce faire, chaque membre doit suivre une formation. Cet article vous aide à connaître les prérequis pour vous lancer dans le métier de dirigeant d’entreprise de pompes funèbres.

Les évolutions du secteur funéraire

La plupart des entrepreneurs savent que le secteur funéraire ne rencontre pas de crise. Il n’est pas influencé de façon négative par les crises. En effet, ce système d’évolution attire les investisseurs. Le chiffre d’affaires des entreprises funéraires rencontre une progression de plus de 2 % en 2019 dans la partie de France. Il ne rencontre de progression que lorsque le nombre de décès augmente. Cet accroissement est aussi dû à une augmentation de tarif des services et des produits. Plus de 90 % des entreprises funéraires comme les Pompes funèbres 91 n’emploient pas plus de 10 salariés.

L’évolution du nombre de morts est un atout qui ne peut être négligé pour les investisseurs souhaitant d’entrer dans la création d’entreprises de pompes funèbres. En outre, les agences déjà existantes doivent adopter de nouvelles stratégies pour garder le cap. De plus, les nouvelles générations de pompes funèbres utilisent déjà des nouveautés des technologies plus efficaces. Ce sont les enjeux à prendre en considération pour ceux qui veulent devenir des dirigeants d’agence de Pompes funèbres 91.

Aussi, les professionnels constatent que les familles et les proches se projettent de plus en plus vers la crémation, plutôt que l’inhumation. Cela permet de diminuer les dépenses des Français dans les funérailles, car ils ne vont pas beaucoup dépenser dans un cercueil qui sera brûlé.

Le point de départ pour la création d’une entreprise funéraire

La création d’une agence de Pompes funèbres 91 propose en même temps plusieurs services dans le domaine funéraire.

Une agence demande un chauffeur pour le transport du défunt avant et après la mise en bière. Elle nécessite aussi une bonne organisation pour les cérémonies d’hommages. Il y a les soins de conservation du corps du défunt qui est effectué par un thanatopracteur. L’agence a aussi besoin d’une fourniture de cercueils, d’une urne et des accessoires pour les funérailles. Elle gère également les chambres funéraires et les crématoriums. Elle doit connaître les démarches pour les dossiers administratifs.

Les offres de service permettent de satisfaire les besoins des familles et des proches. Elles permettent à l’agence d’accroître le chiffre d’affaires annuel dans la vente et la prestation des services.

Pour assurer le bon fonctionnement de l’entreprise, les Pompes funèbres 91 comportent plusieurs profils pour la compléter. Elle possède un cadre dirigeant, un conseiller funéraire, un maître de cérémonie, un thanatopracteur, un marbrier, un fossoyeur, un porteur et un chauffeur. Ne vous inquiétez pas, vous pourrez progresser peu à peu et en attendant, vous pourrez faire appel à des tiers. Plusieurs prestataires dans la région peuvent se mettre à disposition pour aider l’entreprise à assurer les activités. Ces professionnels peuvent être des indépendants ou membres de groupes. Ils ne sont pas des salariés de Pompes funèbres 91. Ceux qui veulent créer une entreprise de pompes funèbres, ils peuvent débuter avec ces prestataires en attendant d’être tout à fait indépendants.

Les formations à suivre avant de créer une entreprise funéraire

Pour entrer dans le corps d’un groupe funéraire, il faut avoir un diplôme national de conseiller funéraire. La création d’entreprises dans ce domaine requiert ce diplôme. Celui-ci s’obtient après une formation théorique de 140 heures et un stage de 70 heures au sein des entreprises agréées. Les frais de formations pour devenir un conseiller funéraire sont entre 4 000 euros et 5 000 euros.

Les dirigeants d’agence de pompes funèbres doivent aussi suivre une autre formation qui vise à devenir un conseiller funéraire assurant la gestion financière de l’entreprise. Les dirigeants mènent les employés et gèrent la finance dans l’entité. Pour ce faire, il faut suivre une formation de 12 mois dès le jour du début de l’exercice. Pour valider ce module, il faut avoir le diplôme de conseiller funéraire.

Choisir un statut juridique pour l’agence funéraire

Après l’obtention du diplôme pour devenir cadre dirigeant d’une agence funéraire, le professionnel passe par la prochaine étape. Il doit trouver un local pour aménager la structure des pompes funèbres.

L’entrepreneur peut faire un choix entre l’achat d’un fonds de commerce de pompes funèbres et la signature d’un bail commercial. Ces deux choix possèdent des avantages qui leur rendent unique. L’achat d’un fonds de commerce permet au dirigeant de bénéficier des éléments nécessaires à l’activité comme le véhicule, les cercueils, les accessoires funéraires. En outre, il est nécessaire de travailler avec d’autres dirigeants pour une location d’installation.

Pour la recherche de local et la signature d’un contrat de bail commercial, le dirigeant doit privilégier un lieu assez grand pour mettre les cercueils, les urnes et les articles utiles pour les funérailles. Il faut aussi des bureaux pour le conseiller funéraire et pour le dirigeant. La création d’une entreprise consiste à choisir un statut juridique avec un régime fiscal. Plusieurs statuts peuvent s’accorder aux entités de pompes funèbres comme la SARL ou la SAS au cas où il y aurait beaucoup d’associés. L’EURL est une entreprise à responsabilité limitée, mais elle est créée par une seule personne. Elle ne contient pas d’associé. Les pompes funèbres peuvent être des entités au statut d’entreprise individuelle ou EI. L’entreprise porte le nom propre du dirigeant, mais elle ne possède pas de nom unique à elle.

En somme, la création d’une entreprise de pompes funèbres nécessite des obligations. Le ou les dirigeants doivent obtenir deux diplômes qui sont le diplôme de conseiller funéraire et de dirigeant de pompes funèbres. Ces diplômes sont obtenus à partie d’une formation de quelques années au sein des centres de formations habiletés. Après le diplôme, le professionnel doit choisir un statut juridique pour entamer au travail d’entrepreneur dans le domaine funéraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.