L’investissement en SCPI

Investir à crédit ou au comptant dans une SCPI, comment choisir ?

Aujourd’hui, les modes d’acquisition de parts immobiliers en SCPI les plus courants sont à crédit et au comptant. Quelles différences y a-t-il entre ces deux types d’investissements ? Comment choisir le plus adapté à son placement ? Cet article vous présente un guide complet sur le sujet.

 

L’investissement en SCPI au comptant

Investir au comptant auprès d’une SCPI permet à une personne physique ou morale de directement obtenir un revenu complémentaire rapide avec des performances intéressantes. Ce revenu extrait des différentes charges et des frais de gestion fera ensuite l’objet d’un reversement régulier tous les trimestres. Ce dernier sera ensuite imposé à la tranche marginale en tant que revenu foncier. L’investissement au comptant permet une diversification de son épargne sur la base d’un support immobilier rentable et moins risqué. Accessible à partir de 200 €, il vous permet de percevoir un rendement moyen autour de 5 % avec des revenus exempts des charges. Étant donné que le ticket d’entrée est à prix abordable, vous n’avez donc pas besoin de réunir une somme importante avant de lancer votre investissement. Vous pourriez même être bénéficiaire du régime micro-foncier si vous possédez déjà un bien locatif et que vos bénéfices annuels n’excèdent pas les 15 000 €. Grâce à ce régime, vous pouvez obtenir un abattement jusqu’à 30 sur vos revenus fonciers.

 

L’investissement en SCPI à crédit

L’investissement à crédit auprès d’une SCPI s’adapte surtout aux personnes avec une large capacité d’épargne et capables de rembourser un prêt à moyen ou à long terme. Les revenus perçus par le placement auprès de la SCPI lui serviront à rembourser son crédit. Ce type d’investissement permet de bénéficier de l’effet de levier. L’investisseur est contraint en premier temps de rembourser le crédit qui lui a servi à financer son placement à partir des revenus qu’il perçoit. Une fois le remboursement fini, il pourra jouir de l’acquisition totale de sa part immobilier. Cette option est aussi à envisager pour les retraités. Mais à la différence de l’acquisition au comptant, il vous faut au moins constituer un capital de 50 000 € pour commencer votre investissement. Toutefois, au fil du temps, votre placement vous rapportera des revenus considérables si vous avez bien su choisir la bonne SCPI à investir.

Pour obtenir plus de détails sur l’investissement au comptant et à crédit auprès d’une SPCI, n’hésitez pas à visiter la page https://portail-scpi.fr/investir-scpi. Vous pourriez également y retrouver des informations sur d’autres types d’acquisitions en SCPI comme le démembrement ou l’assurance-vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *