Focus sur les idées reçues sur le divorce

Malgré que l’on enregistre plus de 100 000 divorces en France chaque année, on ne peut pas encore effacer certaines idées reçues sur la séparation des couples. Restés dans les traditions, certains couples n’arrivent pas encore à sauter le pas, et ce, malgré que la relation soit bancale et que les tensions soient palpables dans le ménage. Une fois les fausses rumeurs démystifiées cependant, on se rend vite compte qu’il ne faut pas avoir peur du divorce. D’où l’importance du guide ci-après. Voici le retour sur les idées reçues sur la séparation que vous ne devez pas croire.

C’est forcement long !

Un divorce n’est pas forcément long. C’est notamment le cas si vous avez choisi une séparation par consentement et que vous avez choisi un seul avocat divorce pour défendre vos intérêts à tous les deux. En moyenne, avec les nouvelles mesures mises en place par les autorités françaises, un divorce ne prend que quelques semaines. Il vous suffit de conclure un accord à l’amiable et d’enregistrer le tout chez un notaire. La décision de divorce devrait être rapide. Mais attention, dans tous les cas, vous ne serez pas officiellement séparé sans un avis venant d’un juge.

Le divorce à l’amiable commence à avoir le vent en poupe. Mais vous devez comprendre que c’est aussi une démarche payante. Les notaires, en plus de vous demander des honoraires, vous imposeront le règlement des frais d’enregistrement de votre demande. Mais au moins, cela permet de protéger vos enfants des conflits de longue haleine et cela vous fera économiser du temps. La latence est un détail important à prendre en compte surtout que pour une femme, il faut généralement patienter 3 à 6 mois avant de contracter un nouveau mariage. La raison en est que selon la loi, « un enfant a pour père le mari de sa mère ». Pour éviter donc les conflits de paternité, un délai est imposé aux femmes qui souhaitent se remarier. Et le remariage met immédiatement un terme au versement des pensions alimentaires venant de l’ex.

C’est forcement compliqué !

En outre, un divorce n’a rien de bien compliqué. Il suffit de trouver un bon avocat divorce. Et avec la concurrence du web, c’est désormais chose facile. En tapant les bons mots clefs sur Google ou sur les autres moteurs de recherches, vous aurez l’embarras du choix. Le plus difficile sera de faire un choix. Mais certains vous ont, encore une fois, mâché le travail. Sur les annuaires de professionnel et les communautés virtuelles, les internautes donnent des avis et des notes sur les conseillers juridiques disponibles à proximité de chez vous. De quoi vous permettre de faire un tri rapidement.

Pour information, le rôle d’un avocat n’est pas uniquement de vous accompagner dans les négociations des termes du divorce. C’est également un fin connaisseur des démarches administratives et juridiques nécessaires pour l’enregistrement de la demande, et ce, même si vous n’avez pas opté pour une séparation à l’amiable. En d’autres termes, il vous facilite les premiers pas auprès des tribunaux pour le dépôt de votre demande. Et en cas de négociation sur table ronde, son sens du bien parlé et ses connaissances en droit de la famille vous aideront à protéger au mieux vos intérêts et ceux de vos enfants.

Il importe cependant de dire que les meilleurs avocats divorces sont généralement les plus couteux. Ce sont en effet des prestataires libres qui peuvent fixer comme bon leur semble leur tarif. Pour être sûr d’avoir gain de cause, vous pourriez risquer de payer des centaines d’euros l’heure un avocat réputé. Mais attention tout de même à en trouver un qui est à même d’entendre et de comprendre vos envies et vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *